Sélectionner une page
LOGO END POVERTY TODAY V1-min

Aidez-nous à les aider

 La pauvreté n’existe que parce qu’on la tolère.

Le projet Un Chez-soi pour tous héberge de manière digne et durable des personnes sans chez-soi, dîtes « sans-abris » ou « SDF ».

Aidez-nous à les aider, découvrez notre action. 

Notre action

Nous l’avons fait !

Avec l’aide de plus de 100 donateurs et donatrices, nous avons déjà hebergé 7 personnes dont 5 enfants à Marseille. D’un bidonville dans des conditions de vie indignes, où s’excercaient des violences sur les enfants et leur maman, jusque dans leur propre appartement, mis en sécurités, les enfants sont désormais régulièrement inscris et assidus à l’école.  

Aidez-nous à en aider plus. 

Qui sommes-nous ?

Notre association

Le projet « Un chez-soi pour tous » est porté par l’association  « Monde Citoyens en mouvement », une association d’intérêt général et à but non lucratif, co-fondée par Théo Challande-Névoret (Adjoint au Maire de Marseille), en partenariat avec l’association SOLIHA-Provence.

Nous intervenons notamment auprès des personnes sans-abris en grande difficulté dans les parcours de relogement habituels, là où les programmes des autorités publiques échouent.

« Nous ne pouvons pas garder les yeux fermés. Se battre contre la pauvreté est un devoir de chaque personne, que nous pouvons accomplir toutes et tous ensemble. » (Théo Challande-Névoret)

Notre équipe

LUCY VIGOUREUX

Lucy Vigoureux, photographe marseillaise, explore notre ville au quotidien pour en dresser un portrait sensible et authentique. Son travail mêle documentaire et poésie et aborde des problématiques sociales, politiques ou environnementales. « Avec le projet Un Chez-soi pour tous, je veux qu’on regarde les sans-abris autrement, pour ce qu’ils sont dans leurs individualités et non pour ce qu’ils ont l’air d’être aux yeux de la société. » C’est une invitation à prendre le temps d’ouvrir les yeux, à regarder, à se parler.

↘ En images 
www.lucyvigoureux.com/didier

SYBILLE DUBOC

Sibylle Duboc est une artiste plasticienne et médiatrice culturelle dont la pratique mélange expérimentations photographiques et sculpture. Animée d’une volonté de transmettre et de partager ses savoirs, elle est engagée dans la vie culturelle associative marseillaise, et mène des ateliers éducatifs et artistiques auprès de différents publics : centres sociaux, collèges, lycées, EHPAD, etc…

↘ En images
www.sibylleduboc.com

« Ce fut l’action probablement la plus excitante et la plus satisfaisante de ma vie. Nous avons prouvé le pouvoir du nombre, nous avons prouvé qu’il est possible de sauver des personnes et des enfants du déterminisme social et donc de leur destinée. »
– Théo Challande-Névoret

Comment nous hébergeons

Première étape, identifier une personne sans-abris et rassembler des donatrices et donateurs.

Deuxième étape, collaborer avec une association locale qui commence alors un accompagnement social complet (santé, emploi, alimentation, inscriptions scolaires, etc.).

Troisième étape, trouver un logement digne et décent.

Quatrième étape, remettre les clefs à la personne sans-abris et sa famille.

Cinquième étape, accompagner vers l’autonomie.

Durant tout le processus, nous tenons les donatrices et donateurs informés.  

En quelques chiffres

A ce jour, l’association « Monde Citoyens en mouvement » et le projet Un chez-soi d’abord ont reçu de nombreux soutiens. Voici quelques chiffres régulièrement actualisés.

donatrices et donateurs

personne sans-abris hébergées

Nous sommes 66,9 millions de personnes en France. Il y a 200.000 sans-abri en France, dont 14.000 à Marseille. Au regard de ces chiffres, est-ce réellement impossible de mettre un terme à cette situation ?

200.000 personnes dorment à la rue chaque soir en France. Parmi eux, plus de 35.000 enfants.

La détresse de ces personnes ne peut laisser personne indifférent tant les difficultés sont réelles : le froid de l’hiver, l’insécurité de la nuit, les maladies dues au manque d’hygiène, l’incertitude du lendemain, la honte et la peur du regard des autres, l’absence d’accompagnement des personnes souffrantes de troubles psychologiques, le caractère inadapté de l’alimentation, la chaleur meurtrière de l’été, …

Le logement d’abord

Le Logement d’abord est une alternative nouvelle et plus performante au système habituel d’hébergement d’urgence ou de transition.

Plutôt que de déplacer des personnes sans-abris d’un niveau d’hébergement précaire à un autre (par exemple, d’un refuge d’urgence, à un hébergement transitoire puis de nouveau dans un refuge, etc.), la méthodologie du Logement d’abord permet de reloger directement les personnes de la rue jusque dans leur propre appartement avec un accompagnement social pluridisciplinaire renforcé.

Le projet « Un Chez-soi pour tous » s’appuie sur cette méthodologie. 

L’approche du Logement d’abord est basé sur la constatation que le premier besoin des personnes sans-abris est d’obtenir un logement stable, et que toutes les autres problématiques (santé psychologique, emploi, etc.) pourront et devront être accompagnées une fois le relogement acquis.

Nos prochains objectifs

Une nouvelle personn, sa famille

relogée

 

Mille nouvelles et nouveaux

Donatrices & donateurs

Renforcer l’équipe
Nous voulons et devons recruter plus de salariés. Il n’y a aucun travail bien fait  sans une équipe dévouée et bien récompensée de ses efforts et de son abnégation pour aider les autres. Nous portons une attention particulière à construire une équipe pour développer un projet bâti par et pour les personnes concernées.

jobs[@]
unchezsoipourtous.fr

Raconter leur humanité 
Nous voulons faire connaître leurs histoires pour déconstruire les clichés, leur rendre leur dignité en rapprochant leur parole, et susciter une prise de conscience, au travers d’une écriture sensible et sincère.

Développer notre plaidoyer

Le système français d’accompagnement social et d’hébergement des personnes sans-abris ne fonctionne pas bien. Si la volonté politique manque, de nombreuses évolutions des programmes nationaux sont nécessaires. Notre plaidoyer vise à accélérer une meilleure action solidaire des femmes, des hommes et des enfants sans-abris, en promouvant le modèle du Logement d’abord. 

Une app révolutionnaire pour la collecte de fond

Nous avons désigné une application inédite, caractérisée par sa simplicité et son efficacité. Nous voulons lui donner vie et la partager avec d’autre associations caritatives et humanitaires.

Comment vous pouvez contribuer

Il y a de nombreuses manières de contribuer : en faisant un don, en parlant de nous, en partageant vos compétences, etc. 

Faire un don

Rien ne serait possible sans les dons mensualisés. 1€ par mois, c’est une nuit hors de la rue par an. Même les petits dons de 1€ peuvent aider !

Parlez de nous

Partagez notre histoire en partageant une de nos publications sur les réseaux sociaux !

Facebook / Twitter

Partagez vos compétences

Vous avez des compétences ou du temps, vous êtes un artiste, écriaine, journaliste, designer, graphiste, photographe, comptable,… vous pouvez soutenir le projet en participant à nos actions ou à nos événements ! Ecrivez-nous un message !

Nous recherchons…

…un•e comptable, un•e graphiste-vidéaste / chargé•e de communication (une personne sachant manier Canva, Facebook, Twitter, etc.), des artistes, des podcasteurs•trices, des documentaristes, des cuisiniers•ières, des propriétaires d’appartements vides, des locaux et des salles pour nos événements. 

« Sans-abrisme, comment agir ? » – Recevez le manifeste

Une crise humanitaire frappe tant d’hommes, de femmes et d’enfants. En France. En bas de chez nous, aux seuil de la supérette, sur les bouches-d’air chaudes du métro ou dans un recoin d’ombre frais, ils et elles sont une partie spectrale de notre quotidien, nous les regardons, les aidons parfois, les oublions souvent. En fait, nous les avons collectivement abandonné-e-s. Que faire ?

 

Manifeste par Théo Challande Névoret et Michèle Rubirola

Suivez-nous sur les réseaux sociaux